Le Temple de Salomon

Le Temple de Salomon en hébreu : מקדש שלמה mikdash Shlomo, également connu comme le premier temple de Jérusalem est selon la Bible hébraïque (I Rois 6-8 & II Chroniques 3-5), un lieu de culte édifié par le roi Salomon sur le mont Moria et détruit lors du siège de Jérusalem par l’armée babylonienne de Nabuchodonosor II. Conçu par le roi pour centraliser le culte du Dieu d’Israël, Jéhovah ou Yahvé, son hégémonie est remise en cause après sa mort et l’ouverture d’un autre sanctuaire à Béthel, dans le royaume schismatique d’Israël. C’est dans ce laps de temps que se produisent la plupart des faits décrits dans les livres prophétiques.

 

Le compagnonnage et la franc-maçonnerie intègrent dans leurs rituels de nombreuses références au Temple de Salomon : le temple maçonnique en est parfois vu comme une reproduction symbolique.

 

Avant le Temple

 

Le premier acte du Roi David en tant que roi d'Israël est de conquérir Jérusalem alors appelée Jébus et de la déclarer capitale de son royaume. Cette ville devenue la Cité de David est choisie pour sa neutralité, étant située à mi-chemin des tribus du Nord et du Sud, dont la Bible fait transparaître la rivalité préexistant au schisme. De plus, selon la tradition israélite, c'est sur l'un des monts l'environnant, le mont Moria, qu'Abraham a offert son fils Isaac en sacrifice à Dieu.

 

Construction

 

Avant sa mort, le Roi David rassemble du matériel pour la construction du Temple en grande abondance sur le sommet du Mont Moria à Jérusalem qui est le lieu supposé de la ligature d'Isaac, où il a acheté un terrain à Aravna le Jébuséen, sur lequel il réalise des sacrifices. Le roi de Tyr Hiram Ier envoie du bois, des architectes et des maçons à Salomon pour l'aider à la construction du Temple. Il lui envoie notamment un talentueux artisan Hiram. Cet artisan moule et dresse les deux colonnes Jakin et Boaz avec leur chapiteau près du vestibule du Temple, et conçoit une mer d'airain, une vasque circulaire de dix coudées, soit environ 4,50 mètres, qui repose sur douze bœufs de bronze, des chaudrons et des calices. Jakin ou Jachin, étant la colonne de droite, et Boaz ou Bohaz, celle de gauche. 

 

Destruction

 

Jérusalem, avec son Premier Temple, est détruite par Nabuchodonosor II en - 586. Une partie de la population est exilée à Babylone. Mais la Babylonie s’effondre sous l’attaque de Cyrus II, fondateur de l’Empire perse, qui libère les prisonniers en - 538 et autorise la reconstruction de l'édifice donnant ainsi naissance au Second Temple de Jérusalem.